Mon travail s’appuie essentiellement sur la technique de la tempera.

Dans cette très ancienne manière de peindre, que les artistes du moyen age utilisaient avant l’avènement de la peinture à l’huile, les pigments sont liés grâce au jaune ou au blanc d’œuf.

Je prépare généralement les supports, (exception faite des œuvres sur papiers) dans les respects des traditions anciennes.

Mes peintures peuvent ainsi être sur toile (sur châssis, ou flottantes), sur bois ou sur toile marouflée sur bois.

Les supports sont ensuite enduits avec du gesso à base de colle de poisson et de plâtre de bologne. Pour les finitions j’utilise du vernis, ou de la cire que je polie à la pierre d’Agathe.

L’emploi de ces techniques me permets de travailler la matière et d’exploiter les accidents volontaires ou involontaires qui se produisent au moment de la préparation des supports.

Tout ce qui se passe en marge de la toile, ce qui affleure sous le gesso, guide mon geste tout autant que les histoires que j’aime raconter dans ma peinture.

Les collages actuels mêlent des fragments de mes peintures, gravures ou pastels avec d'anciennes cartes, lettres ou autres documents glanés ici ou là.